En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Un peu d'histoire

La salle Charles Dieuzaide

Par admin marechal-lannes, publié le jeudi 1 mars 2012 16:19 - Mis à jour le mercredi 24 octobre 2012 08:40

Le Conseil d'administration du mardi 7 février 2012 a décidé de donner le nom du docteur Charles DIEUZAIDE (1877-1942) aux salles de réunion du bâtiment C.

 

Quelqu’un se souvient-il…?
Question posée par Georges COURTES, Conseiller général représentant le département au CA
 
En consultant, aux Archives départementales du Gers, des registres de la dernière guerre, j’ai trouvé un petit dossier qui peut intéresser notre association (référence 1 W 509) avec pour titre :
« 1942, Plaque/commémoration en l’honneur d’un ancien élève du Collège de Lectoure. »
 
L’Inspecteur d’Académie de l’époque écrit au préfet le 28 juillet 1942 en ces termes :
« L’assemblée générale des Anciens élèves du collège de Lectoure, dans sa séance du 28 juin 1942 a émis le vœu d’apposer dans une salle de l’établissement une plaque commémorative en l’honneur de Charles Dieuzaide, décédé en avril dernier et fondateur de l’association des Anciens élèves du collège… »
 
L’IA semble embarrassé et demande au préfet la marche à suivre ; lequel diligente une enquête dont les résultats sont inscrits au crayon en marge du texte de la lettre : « Il n’existe pas d’instruction en la matière. Il semble qu’il y aurait lieu de demander l’avis du sous-préfet de Condom en raison de la personnalité de M. Dieuzaide (SFIO). » (n’oublions pas que nous sommes sous le régime de Vichy).
 
Ce qui fut fait ; le sous-préfet répond qu’il ne s’y oppose pas… L’IA peut alors écrire : « Le Préfet ne voit aucun inconvénient à ce qu’une plaque commémorative en l’honneur de Charles Dieuzaide, docteur en médecine, fondateur de l’Association des anciens élèves du Collège de Lectoure, décédé en avril 1942, soit posée dans une salle du collège… »
 
NB : Le docteur Charles Dieuzaide, leader SFIO, avait fait alliance avec les radicaux (Docteur de Sardac) pour administrer la ville de Lectoure au lendemain de la Grande Guerre. Il est de ce fait, élu adjoint et défend tout particulièrement le Collège quand en 1926 il est menacé de fermeture : sur sa proposition, le Conseil municipal émet le vœu que les jeunes filles soient admises à suivre les cours au collège de garçons… Dans cet esprit il fonde l’Association des Anciens Elèves destinée à faire connaître l’établissement.
 
La plaque commémorative a-t-elle été apposée ? Quelque ancien (ou ancienne) se souvient-il de la salle où elle aurait pu se trouver ? Qu’est-elle devenue ?