En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

L'homme de Cro-Magnon avait le visage couvert de tumeurs

Par STEPHANE TCHERTCHIAN, publié le mercredi 4 avril 2018 18:39 - Mis à jour le mercredi 4 avril 2018 18:39

Une nouvelle analyse tomographique a révélé qu'il souffrait d'une maladie génétique, la neurofibromatose de type 1.

Découvert dans l’abri du même nom, l’homme de Cro-Magnon est l’un des plus anciens Homo sapiens connus en Europe. Son fossile, celui d’un crâne datant de 28 000 ans environ, présentait des lésions intriguantes. Une équipe dirigée par le paléopathologiste Philippe Charlier, de l’université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, vient d’expliquer leur origine et de reconstituer le visage de cet individu.

 

Catégories
  • Articles Divers
  • Articles Lycée