En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

La protéine qui n'existait pas

Par STEPHANE TCHERTCHIAN, publié le jeudi 8 février 2018 21:43 - Mis à jour le jeudi 8 février 2018 21:43

Une bactérie a été modifiée de façon à intégrer des bases de synthèse dans son ADN et à les exprimer en produisant une protéine artificielle contenant un acide aminé non naturel.

Comment fabriquer une protéine inédite ? L’idée n’est pas seulement de modifier une bactérie pour qu’elle ajoute ou supprime des constituants des protéines, les acides aminés dits naturels, dans une chaîne protéique existante. Les biologistes savent le faire depuis longtemps. Non, les chercheurs en biologie de synthèse visent un objectif bien plus ambitieux : modifier une cellule de façon qu’elle insère dans ses protéines, aux endroits souhaités, de nouveaux acides aminés non naturels. C’est ce que viennent de réussir Yorke Zhang, de l’institut de recherche Scripps, en Californie, et ses collègues avec une bactérie Escherichia coli.

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Articles Divers
  • Articles Lycée